Bienvenue sur le site de la paroisse Notre Dame de l'Arche d'Alliance. Vous pouvez ici consulter les horaires des messes, la feuille hebdomadaire, le calendrier paroissial, mais aussi de nombreuses autres infos concernant la paroisse.

Logo Denier
Si vous voulez faire
un don en ligne
pour la paroisse, cliquez ici.

Actualités

Soumis par agnes.desoras le dim, 04/02/2017 - 16:00

Lundi 1er mai, Saint-Joseph travailleur, fête du travail

Messe à 11h (fermeture de l'église après la messe)
 

Lundi 8 mai, armistice 39/45

Messe à 11h (fermeture de l'église après la messe)
 

Mardi 9 mai à 20h30 à l'église

"Echo d'une thèse" : le P. Etienne Grenet présentera sa thèse soutenue le 31 mars : l'unité du "je" psalmique
 

Mardi 16 mai à 20h30 à l'église

L'icône, invitation à la prière et vision du monde

Conférence avec Marie-Cécile Froment, historienne d'art, enseignante et iconographe,
Philippe Sers, universitaire et spécialiste des icônes,
et Maciej Leszczynski, chargé du cours d’iconographie orthodoxe russe à la cathédrale Saint Alexandre Nevsky.

Marie-Cécile Froment présentera son atelier d’icônes et l’exposition à la Galerie 47.
Philippe Sers fera une présentation de l’icône de Roublev.
Maciej Leszczynski partagera son expérience et le trésor de la tradition orthodoxe russe.
 

 

DENIER DE L'ÉGLISE - CAMPAGNE 2017

« L’Église est une famille dans laquelle on aime et on est aimé »,

denieraime souligner le pape François. Elle est un espace de gratuité, d’accueil inconditionnel et de sollicitude offerte à tous.  Mais, comme une famille, l’Église a besoin que ses membres s’engagent pour elle. Car aimer, c’est s’engager. Et c’est aussi soutenir financièrement ceux que l’on aime.

Aujourd’hui, l’Église a besoin de vous pour continuer à diffuser le message de l’Évangile et faire connaître sa lumière au plus grand nombre.

Le don au Denier est vital pour permettre à l’Église de mener à bien sa mission. Sans votre soutien, la paroisse ne pourrait assurer à ses prêtres des conditions de vie et de travail décentes, ni rémunérer les salariés laïcs qui se mettent à son service, ni entretenir, chauffer, éclairer l’église et les locaux paroissiaux, ni accueillir les plus fragiles d’entre nous…

Merci à tous d’entendre cet appel à participer à la vie matérielle de l’Église.

Éditorial

Soumis par agnes.desoras le dim, 04/02/2017 - 17:00

 Dimanche 30 avril 2017
Dimanche 7 mai 2017

Entrer dans l'espérance

.« Nous, nous espérions » : au matin de Pâques, au matin de la grande espérance, voilà comment les disciples d’Emmaüs expriment leur dépit à l’inconnu rencontré sur la route ! Ces années passées avec Jésus les avaient fait espérer, et sa mort semble avoir réduit à néant leur espérance.

« Nous, nous espérions » : voilà bien aussi une expression du dépit de notre société, à  peine sortie de l’illusion des grandes idéologies du 19ème et du 20ème siècles et qui se trouve confrontée au chômage et à la violence des attentats. La qualité de la campagne électorale des présidentielles 2017  n’a pas rassuré et laisse de nombreuses personnes insatisfaites.

Le drame des disciples d’Emmaüs et notre drame, c’est que l’espérance chrétienne ne se situe pas dans une simple continuité avec nos espérances humaines. La véritable espérance naît de Pâques et oriente l’homme vers un avenir à la fois certain et qu’il ne peut se donner à lui-même : la vie éternelle. Jésus-Christ est ressuscité d’entre les morts et se présente à l’homme comme l’aboutissement de sa quête. Les six adultes et les dix enfants et jeunes nouvellement baptisés de notre paroisse en sont les témoins.

Tel est l’enjeu du temps pascal : accueillir l’espérance que Jésus ressuscité donne au monde. Même en temps pascal, il y a donc bien une conversion à opérer pour mettre sa foi et son espérance dans le Ressuscité qui répond aux attentes les plus intimes des hommes. « Ô beauté si nouvelle et si ancienne, bien tard je t’ai aimée » s’exclame saint Augustin. En sa personne, le Christ apporte toute Nouveauté et cette Nouveauté vient renouveler et vivifier l’homme.

+ P. Vincent Guibert