Éditorial

Soumis par laurence.lucas le ven, 05/19/2017 - 15:00

Dimanche 21 mai 2017

Dimanche 28 mai 2017

Passation et changement de programme ?

 

fipLa France vit au rythme des passations de pouvoir, au plus haut niveau de l’État comme pour les ministères. Nous découvrons de nouvelles têtes et de nouveaux projets. Certains diront « qu’un nouveau souffle » arrive dans la vie politique française, d’autres, plus sceptiques, attendent de voir...

Dans la vie de l’Église, le temps pascal aboutit à une situation originale : le Ressuscité prépare son départ et annonce la venue de « l’autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous ». Changement de programme ? Quel nouveau souffle va apporter cet Esprit Saint ?

Dans notre histoire personnelle, l’Esprit Saint est celui qui console et défend, qui nous préserve de notre fragilité, qui nous réconforte dans l’épreuve. L’Esprit vient au secours de notre faiblesse pour nous conduire à bon port. Mieux encore, il accompagne la mission de l’Église et la rend capable de témoigner des œuvres du Fils en notre monde particulier. En cela, il y a nouveauté absolue (notre insertion dans la mission du Fils) sans changement de programme (le salut, la joie du Père communiquée à chacun).

Pour accueillir ce Défenseur, Jésus indique une condition : l’aimer, lui, et garder ses commandements. Autrement dit, l’Esprit Saint n’est pas un paratonnerre que l’on invoque en cas de besoin. Non, l’Esprit Saint nous est donné lorsque nous vivons dans une relation de confiance et d’amitié avec le Seigneur Jésus. C’est lui qui nous fait croître en liberté et en vie chrétiennes. Puissions-nous le laisser prendre toute sa place en nous, pour notre plus grand bonheur et le salut du monde.  

 

Père Vincent Guibert